Grèce- chapitre 5, Kyllini

Après ces quelques jours chargés en émotions sur l'île, il était maintenant temps de revenir en arrière. Une fois de plus, je suis monté à bord du ferry, et s'en est suivi une traversée sans encombre. Décidant que je n'irais nulle part à 9 heures du soir, je me suis garé dans le port et je me suis endormi.

Pour des raisons que je ne comprends toujours pas, je suis resté là le lendemain et le surlendemain. C'était agréable, paisible, ce que j'ai apprécié. Kyllini est une très petite ville, vous avez fait le tour en environ 5 minutes, donc encore une fois, je n'ai rien fait pendant quelques jours, et j'ai juste apprécié le beau temps.

Tout du moins, je l'ai apprécié jusqu'à ce que je décide de laver mon linge. Jusqu'à présent, j'avais toujours trouvé un endroit pour le laver. Cette fois cependant, l'endroit le plus proche était à environ 80 km. Ainsi, j'ai mis ma lessive dans des sacs en plastique, les ai remplis en partie avec de l'eau et de la lessive, j'ai fermé les sacs et je les ai retournés toutes les demi-heures environ. Et puis il a commencé à pleuvoir, pendant deux jours d'affilée.

A ce moment-là, j'ai commencé à m'ennuyer dans cette petite ville et j'ai décidé qu'il était temps de partir. Mon prochain arrêt devait alors être Sparte.

Nemo FaucherComment